Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 14:31

LA MUSIQUE CUBAINE


PETITE HISTOIRE DE LA MUSIQUE CUBAINE


 A Cuba la musique est omniprésente, les musiciens sont légion et souvent excellents. En Europe on n'en connaît souvent même pas l'ABC. Après la révolution les grandes sociétés de distribution ont cessé de diffuser les œuvres des musiciens qui travaillaient dans l'île et pendant des dizaines d'années nous sommes restés sourds à la richesse de la musique cubaine.
 C'est surtout  avec la sortie du disque "Buena Vista Social Club"  et l'éveil de  Ray Cooder à la musique cubaine que le monde a enfin redécouvert une infime partie de la richesse musicale de l'île.


Depuis de plus en plus de concerts sont organisés et d'autres groupes sont devenus populaires en Europe, on commence à se rendre compte de la mine d'or musicale que constitue ce pays. Un pays où la tradition musicale est forte et qui a su donner aux artistes les outils nécessaires pour arriver à un  haut niveau musical. L'enseignement des arts et de la musique est prise très au sérieux et les écoles sont de très haut niveau.


A Cuba il est possible et courant d’être un musicien professionnel. Ce n'est pas comme pour beaucoup ici une activité secondaire. 12000 musiciens professionnels sont répertoriés à Cuba.


 Tous les genres musicaux ont leur place. Traditionnel, Jazz, classique, chanson (Nueva Trova) Rock, Rap, Hip Hop, etc…
 On dit que dans l'île on parle en chantant, on danse en marchant et on séduit avec les paroles d'une chanson.


La musique cubaine est née au carrefour de plusieurs continents, c'est ce qui la fait si riche. rumba, mambo, cha-cha-cha, boléro, són, danzón, changuï, guajira, pachanga, songo …


La musique cubaine va naître de la rencontre entre deux traditions celle des esclaves noirs déportés d’Afrique et celle des populations blanches venues d’Europe, principalement d’Espagne. Les blancs et les Noirs installés à Cuba présentent une grande variété culturelle et ethnique : les Congos, les Lucumis, les Carabalis les Araras n'ont ni la même langue ni le même système religieux ni les mêmes rythmes pour accompagner leurs rites, de même les Andalous, les Canariens et les Galiciens ne jouent pas la même musique.

 

Des recherches récentes affirment que dans les contredanses de Manuel Samuell (1817-1870) on trouvait déjà le tempo des habaneras. La Habanera, née de la danse créole et de la contredanse, a aussi  influencé le développement du tango argentin et d'autres musiques sud-américaines.
Le "son" et le boléro sont arrivés à la Havane depuis les provinces orientales, en particulier de Santiago de Cuba.


Le boléro est apparu au début du 20ème  siècle avec de grands compositeurs comme Alberto Villalón (né en 1882) et Sindo Garay (1867).
Les principaux airs de la vieille chanson romantique étaient des boléros, Orlando de la Rosa et Isolina Carrillo (1907-1996), en étaient des compositeurs fameux. C'est Carillo qui est le compositeur de la fameuse chanson " Dos Gardenias".


C'est à la deuxième moitié du XIXe siècle que réapparait le "son" montuno. En 1920, le Sextour Habanero fait son apparition dans les salons de bal de la haute société de la capitale. Le trio Matamoros, commence sa longue et importante carrière en 1925 à Santiago de Cuba. Le trio nous laisse quelques chansons classiques telles que: Son de la Loma, Mariposita de Primavera et Lágrimas Negras.


Un peu plus tard, arrive la première époque d'or du "son" qui verra surgir de nombreuses formations, dont quelques-unes commencent à enregistrer pour de grandes compagnies américaines.


Aux pionniers du "son", ont succédé Arsenio Rodríguez (1911), Miguelito Cuní, Félix Chapotín (1907) et Roberto Fax, pendant qu'Arcaño y sus Maravillas, la Sensación et d'autres orchestres danzoneras et charangueras animent les principaux bals de la capitale dans les années 40 et 50.


En 1950, Enrique Jorrín lance La Engañadora, le premier cha cha cha, et c'est en 1952 que Pérez Prado compose son premier mambo. La deuxième période du "són", arrive dans les années 50 avec l'apparition d'un autodidacte provenant de Cienfuegos: Benny Moré (1919-1963), qui gagne quelques années plus tard le titre de "Bárbaro del Ritmo". Le compositeur et chanteur revitalise la forme traditionnelle, en donnant au "son" montuno des accents de jazz band. Benny Moré a énormément influencé l'évolution de la musique cubaine et de la Caraïbe de même qu'un autre musicien incontournable de l'histoire de Cuba comme Bola de Nieve (1911-1971).


Un chanteur très populaire aussi à Cuba dans les annés 60 et 70 est Carlos Puebla(1917-1989). Il a composé une série de chansons qui illustraient la réalité post révolutionnaire.


En 1970, apparaît l'orchestre de musique populaire de danse, Los Van Van, dont le directeur est Juan Formell, doué d'une sonorité très typique et moderne.


La "musique de danse" cubaine, très connue de nos jours dans pratiquement tous les pays du monde, vit sa croissance et sa splendeur à la fin des années 80 et au commencement des années 90. Des orchestres comme Los Van Van,  NG La Banda surgissent puis d’autres comme Paulo FG y su Elité et Isaac Delgado, parmi tant d'autres dont le niveau musical est très élevé.
Cuba mélange avec harmonie différents genres musicaux. Souvent vous serez surpris de voir qu'un musicien d'un groupe "salsa » est capable de vous interpréter une musique classique ou de jazz. C'est que dans les écoles d'art de Cuba, tous les musiciens ont une formation générale dans différents genres musicaux.


Mais les rythmes traditionnels influencent aussi tous les genres musicaux. Les sonorités du jazz cubain en sont imprégnés de même que certains morceaux plus classiques.


Dès les années 70 se développe le groupe Irakere, à la fois très populaire et groupe de recherche il s’apparente essentiellement au jazz.
Le "Grupo expérimental del l'ICAIC", dirigé par Leo Brouwer (né en 1939) expérimente une musique alors d'avant garde. Leo Brouwer, musicologue, guitariste, compositeur, chef d'orchestre et écrivain compose de la musique contemporaine et de la musique de film. La consigne est de tout essayer, ne jamais craindre l'innovation.


C’est au milieu des années soixante que Alfredo Guevara et Leo Brouwer, proposent à des jeunes artistes de la Nueva Trova d'intégrer un groupe expérimental à partir duquel ils pourront élaborer un langage nouveau.
Les membres du "G.E.S." consacrent de nombreuses heures à écouter de musique classique et contemporaine, du jazz y compris dans ses tendances les plus modernes-. La musique populaire cubaine et celle d'autres pays et continents, la variété internationale, le rock…
De cette recherche naissent une série d'œuvres d'une grande richesse que l'on peut trouver réunies sur 4 CD au nom del " Grupo de Experimentación Sonora del ICAIC.


Aujourd'hui les grands noms du jazz cubain sont Chucho Valdès, Ernan Lopez Nussa, Gonzalo Rubalcaba, Ramon Valle et beaucoup d'autres artistes de grand talent, dont beaucoup restent encore inconnus en Europe. Un Festival de jazz a lieu tous les ans à Varadero où les grands noms du jazz international participent.


En musique classique le pays a connu des compositeurs comme Saumell, Ignacio Cervantés, Lecuona, Amadeo Roldán.  on peut citer aussi Frank Fernandez, Jose Maria Vitier auteur de la "Misa cubana" et de nombreuses compositions pour le cinéma. « La orquesta sínfonica nacional » se produit régulièrement dans des salles combles devant un public enthousiaste et interprète tous les grands compositeurs internationaux. Le prix des concerts est extrêmement bas ce qui permet a tout le monde d’en profiter.

 

Un autre genre qui s'est beaucoup développé  après la révolution est la "Nueva Trova", des chansons à textes poétiques ou philosophiques dont les auteurs les plus connus sont Silvio Rodriguez, Pablo Milanès, Sara Gonzalez, Vincente et Santiago Feliu, Noel Nicolas, Amaury Pérez et plus tard, la nouvelle génération avec Carlos Varela, qui se définit aussi comme appartenant au rock cubain. D’autres comme Sintesis lient la modernité à la musique folklorique.


Aujourd'hui se développent aussi une série de groupes aux sonorités modernes, « Buena Fe », Polito Ibanés , des groupes de rapt comme "Orishas" ou des groupes de Hip Hop très appréciés de la jeune génération.


Et pour le plaisir des oreilles:

QUELQUES LIENS POUR FAIRE CONNAISSANCE AVEC LA

RICHESSE ET LA DIVERSITE DE LA MUSIQUE CUBAINE

Un tout petit aperçu de la grande diversité de la musique cubaine dont on ne connaît qu'une infime partie ici en Europe.
Il y en a pour tous les goûts, musique traditionnelle, chanson poétique, jazz, classique, Rock, pop hip hop.
à vous de déguster ...

 

JOSEITO FERNANDEZ


 


CARLOS PUEBLA


 

 

LOS COMPADRES


 

 

BOLA DE NIEVE 


 

MIGUEL MATAMOROS


 

BENNY MORÉ


 

 

IGNACIO CERVANTES


 

SAUMELL


 

LECUONA


 

FRANK FERNANDEZ


 

JOSE MARIA VITIER


 

 


 

 

SÍNTESIS


 

 

PANCHO AMAT


 

 

LOS VAN VAN


 

NG LA BANDA 


 
AFROCUBA

 

 

MEZCLA

GONZALO RUBALCABA

 

 
ERNAN LOPEZ NUSSA

 

 


 
RAMON VALLE

 

YASEK MANZANO


 

 

SILVIO RODRIGUEZ

Concert complet à Bruxelles



 
 

 


 

 


 

 


 

 


 

 


 

PABLO MILANÉS


 
 

 


 

 


 

 


 

 


 

 


 

CARLOS VARELA


 

MIRIAM RAMOS


 

NOEL NICOLAS y SARA GONZALEZ


 

Et ceci n'est qu'un tout petit aperçu,

il en manque beaucoup dans cette liste.      


Pages suivantes:    

MUSIQUE CUBAINE à écouter - MÚSICA CUBANA para escuchar    

LES DOCUMENTAIRES - LOS DOCUMENTALES - Haiti, l'appel du lambi / El llamado del caracol

LES DOCUMENTAIRES - LOS DOCUMENTALES - Le soleil nouveau pétrole de Cuba? - El sol nuevo petroleo de Cuba?

LES DOCUMENTAIRES - LOS DOCUMENTALES - Bolivie, une révolution élue / Una revolucion elegida

LES DOCUMENTAIRES - LOS DOCUMENTALES - Le cinéma invisible sort de l'ombre - El cine invisible en plena luz

LES DOCUMENTAIRES - LOS DOCUMENTALES - Rénovation de La Havane - Reabilitacion de La Habana

INTERVIEWS / COURTS METRAGES - ENTREVISTAS CURRICULUM DES PROJECTIONS 1 / DE LAS PROYECCIONES1

CURRICULUM DES PROJECTIONS 2 / DE LAS PROYECCIONES 2

LA REALISATRICE - LA REALIZADORA / FESTIVALES - PARTICIPATION AUX FESTIVALS

SILVIO RODRIGUEZ - RECITAL COMPLET BRUXELLES - MUSIQUE CUBAINE

HAÏTI : DOSSIER DE PRESSE

EncycloDOCU / DOCUMENTAIRES POUR COMPRENDRE LE MONDE

ARTICLES CUBA - CULTURE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Medialibrecine vision Sud/Nord - Mirada Sur/Norte
  • Medialibrecine vision Sud/Nord - Mirada Sur/Norte
  • : Films documentaires : Dans un monde où "l'information est devenue publicité politique, notre cinéma se propose de donner la parole aux inaudibles, aux invisibles. ....... Documentales : En este mundo donde la "información" se ha vuelto publicidad política nuestro cine se propone dar la palabra a los invisibles a los inaudibles.
  • Contact

CONTACT

medialibrecine@gmail.com


Sites vidéo

Youtube:   link

Vimeo :      link

Dailymotion:   link

Medialibrecine :    link

Habana skynetbloglink

 

Recherche

Archives